Les registres paroissiaux et d'état civil numérisés

 

Les usagers consultent à présent sous forme numérisée :

En salle de lecture des Archives départementales, depuis le 22 octobre 2009 :

  • les registres paroissiaux (baptêmes, mariages, sépultures) des catholiques, luthériens et, périodiquement, des réformés (entre 1685 et 1787, il n'y a officiellement pas de réformés), du XVIe siècle à 1789
  • l'état civil (registres) de 1792 à 1892 ou 1912 (arrondissment judiciaire de Saverne et ville de Strasbourg)
  • les tables décennales jusqu'en 1892 ou 1942 (arrondissement de Saverne) et 1952 (ville de Strasbourg)
  • ainsi que les déclarations de prise de noms des Juifs, en 1808.

En ligne, depuis le 12 juillet 2010 :

l'ensemble des registres paroissiaux catholiques et protestants (du XVIe s. à la fin du XVIIIe s.), les tables décennales et les registres d'état civil de 1793 à 1912, ainsi que les registres de prise de nom par les Juifs (1808).

3 millions d'images numériques sont ainsi accessibles gratuitement.

Accéder aux registres en ligne

 

Un accès aux documents facilité

Alors qu'il fallait parfois une heure aux généalogistes, historiens ou simples particuliers pour retrouver l'inscription d'une naissance, d’un mariage ou d'un décès sur une bobine de microfilm pouvant contenir jusqu’à six registres, la manœuvre ne prend plus aujourd'hui que quelques minutes.

La recherche se mène désormais en trois clics : l’un pour la commune, un autre pour l'année et un troisième pour le type d'acte. Adeloch, le logiciel de visualisation développé spécifiquement pour les Archives départementales du Bas-Rhin, est conçu comme un magasin de conservation d’archives virtuel parfaitement ordonné, dont le visiteur est invité à parcourir librement les rayonnages.

 

Un confort des usagers amélioré, une volonté forte du Département

15 postes informatiques sont maintenus en place rue Philippe Dollinger, pour un accès à Adeloch et à Ellenbach. Ils offrent aux lecteurs dépourvus d'un accès à Internet à domicile un accès aux documents désormais inacessibles autrement que sous leur forme numérique. Ils apportent aux usagers une réelle plus-value en termes de confort. La recherche sous forme numérisée est 50 fois plus précise que sur microfilms. Le chantier de numérisation a également permis de fiabiliser la collection avec la reprise de vues défectueuses et le comblement d’éventuelles lacunes.

Depuis début janvier 2013, une décennie supplémentaire d'actes d'état civil (1903-1912) pour les 217 communes dont les Archives départementales du Bas-Rhin conservent les registres (ville de Strasbourg, communes de l'arrondissement judiciaire de Saverne) est consultable en ligne. Pour les autres communes, il faudra encore patienter mais l'emménagement des Archives départementales dans leurs nouveaux locaux de la rue Dollinger signe la reprise des versements : les registres des greffes des tribunaux de Strasbourg et de Colmar devraient arriver au cours de l'année 2013 et leur numérisation, très attendue pour les années 1893-1912, sera engagée dès 2014, pour une mise en ligne la plus rapide possible. Dans cette attente, le programme de numérisation de 2013 permettra d'offrir en ligne, vraisemblablement en fin d'année, dans Ellenbach les deux derniers recensements nominatifs conservés pour le XIXe s. : de l'ordre de 300 000 bulletins de ménage décrivant la population bas-rhinoise par foyer en 1880 et 1885.


Prêt interdépartemental de microfilms

Suite à la numérisation et à la mise en ligne de l'état civil numérisé, le prêt interdépartemental de microfilms est suspendu pour les microfilms détenus par les Archives départementales du Bas-Rhin. En revanche, il est toujours possible de faire acheminer en salle de lecture des bobines provenant d'autres départements, quand ceux-ci le permettent.

 

Mise à jour le 11/04/2014
©2001 - Archives départementales du Bas-Rhin