Etude notariale moderne de Wissembourg I - 7 E 67.1

Analyse

Présentation de l'étude

Les actes antérieurs sont conservés dans le notariat ancien de Wissembourg II sous la cote 6 E 45. L'étude est réunie à l'étude moderne de Wissembourg en 1872.

Entre 1792 et 1793, les anciens greffiers et tabellions faisant office de notaires sont les suivants :

  • Maître Marx et Schimpf, greffiers des anciens bailliages d'Altenstadt et Saint-Rémy ;
  • Maître Kempf, greffier de l'ancien bailliage de Cleebourg ;
  • Maître Gardner, greffier et syndic de Wissembourg ;
  • Maître Hemberger, tabellion à Wissembourg ;
  • Maître Bernard, greffier à Riedseltz et Wissembourg ;
  • Maître Suppinger, secrétaire-greffier de Wissembourg.

Les notaires successifs titulaires de l'étude moderne sont les suivants :

  • Maître Jean Tobie Anrich, en fonction de 1800 à 1801 ;
  • Maître Jean Erasme Brosius : successeur de Maître Anrich, il n'a produit qu'un seul acte, daté du 29 août 1801. Sa nomination est annulée par jugement du 12 février 1802 ;
  • Maître Ignace Stupffel, en fonction de juillet 1795 à juillet 1800 ;
  • Maître Charles Guillaume Lentz, en fonction de 1794 à 1814 ;
  • Maître Charles Frédéric Lentz, en fonction de 1814 à 1831 ;
  • Maître Frédéric Adolphe Karth, en fonction de août 1831 à 1862 ;
  • Maître Charles Lauterbach, en fonction de 1864 à 1872.

Les actes postérieurs à 1869 sont conservés en l'étude de Maître Laurent Jourdain, 4 rue du Tribunal à Wissembourg.

Cote7 E 67.1

Dates1792-1869

Niveausubseries

Périodes1815-1870; Révolution de 1789; 1799-1814 (Consulat et Premier Empire)

Rattachement

      Intégrer

      Pour intégrer cet élément dans votre propre site web, il suffit de copier et coller le code ci-dessous :

      Taille souhaitée

      480px 800px

      Votre commmentaire