« Nous venons chercher le Charbon de la Rhur [sic] à Recklinghausen », photographie de soldats de la 4e Section des chemins de fer de campagne.

Collection Rüdiger Sander, Recklinghausen
Reprographie : Stadt und Vestisches Archiv
Recklinghausen. © Collection Rüdiger Sander /Stadt und Vestisches Archiv Recklinghausen.

21/05/2025 - Déserteurs alsaciens et lorrains pendant l'occupation de la Ruhr 1923-1925

18 h

"Elsässische und Lothringische Deserteure während der Ruhrbesetzung 1923-25"

Avec la fin de la Première Guerre mondiale, les habitants de l'Alsace et de la Lorraine changent d'appartenance nationale. Ils deviennent français.
Après la conclusion du traité de Versailles, les soldats qui ont servi du côté allemand pendant la Première Guerre mondiale et qui ne sont pas libérés de leurs oblications militaires sont alors enrôlés par l'armée française .

Lorsque Poincaré annonçe l'occupation de la Ruhr parce que les livraisons de charbon prévues par le traité n'ont pas eu lieu, ces soldats alsaciens et lorrains sont contraints de traverser le Rhin avec les troupes d'occupation françaises et d'envahir la Ruhr.
Certains d'entre eux se  retrouvent dans une situation psychologique difficile. En 1923, ils se sentent encore allemands, mais se battent contre des Allemands.

L'exposé s'intéresse surtout à ceux qui, dans l'armée française, ont déserté dans cette situation conflictuelle et analysera les raisons individuelles de leur fuite.

*-*-*

Conférencière : Prof. Dr. Margrit Schulte Beerbühl, Université de Düsseldorf.

Exposé en allemand, assorti d'une traduction consécutive en français par Benjamin Volff, commissaire de l'exposition Ruhrbesetzung!

A 18h45, Monsieur Raphaël Georges (Dr. univ. Strasbourg) présentera son livre "Un nouveau départ. Les vétérans alsaciens-lorrains de la Grande Guerre dans la société française (1918-1939)".