Vestiges du Berfried (donjon) du Haut-Koeningsbourg au XIIè siècle avant sa reconstruction en 1902. © Deutsche Burgen Vereinigung Markburg (c) Florent Fritsch

Le château du Haut-Koenigsbourg au XIIe siècle : nouvelles découvertes et interprétations de ses vestiges et de sa structure.

Dimanche 20 mars 2022 à 16h.

Détruit, modifié et reconstruit à différentes reprises, le château du Haut-Koenigsbourg reste encore peu connu dans ses dispositions d’origine de l’époque romane (XIIe siècle).

De récentes découvertes et de nouvelles analyses permettent toutefois d’en mesurer son aspect et ses dispositions d’ensemble initiales, considérablement remaniées par les comtes de Thierstein lors des travaux de reconstruction d’ampleur amorcées à partir de 1479.

Au début du XXe siècle, les travaux de reconstruction orchestrés par l’architecte Bodo Ebhardt ont été précédés à sa demande d’un travail photographique d’ampleur des vestiges encore en place.

Si ces photographies avaient surtout pour but de servir à sa documentation de travail, ce sont paradoxalement ces archives qui nous permettent désormais de réaliser de nouvelles analyses et compréhension du château, y compris pour ses phases les plus anciennes.

Conférence proposée par Florent Fritsch, doctorant, archéologue au Service de l'Inventaire du Patrimoine (Région Grand Est).

Illustration : vestiges du Berfried (donjon) du Haut-Koeningsbourg au XIIè siècle avant sa reconstruction en 1902. Extrait de l'ouvrage Deutsche Burgen Vereinigung Marksburg, reproduction Florent Fritsch.