Correspondance de l’entreprise Ott Frères, de Strasbourg, pour la fabrication et l’installation d’un nouveau vitrail dans l’église paroissiale de Duppigheim, 1919, ADBR, 2 G 107. © Archives départementales du Bas-Rhin

Archives paroissiales

Le « Concordat » qui organisait jusqu’en 1905, les rapports entre les différentes religions et l’État dans toute la France, est toujours en vigueur en Alsace-Moselle. Il est issu du concordat de 1801 signé entre Napoléon Bonaparte et Pie VII, et qui n'a pas été abrogé ni par l'annexion allemande en 1870 ni par le retour des trois départements au sein de la République française en 1919.

Ce statut particulier que ne connaît pas le reste de la France, fait des archives produites par les églises des trois confessions catholique, protestante et israélite en Alsace et Moselle, des archives publiques, au même titre que celles produites par les autres administrations implantées dans les trois départements.

La sous-série 2 G accueille les archives des paroisses, soit quelque 308 ml de documents, classés par commune puis par culte, quelle que soit la date des archives. Les documents reflètent l’activité des paroisses mais aussi des anciens consistoires protestants. 

La table des archives paroissiales permet de prendre connaissance des paroisses ayant effectué un dépôt de leurs archives auprès des Archives départementales.

L'instrument de recherche des archives paroissiales est disponible au nom de la commune puis, le cas échéant, de la paroisse.