Extrait d'un document conservé dans un dossier de pupille de la nation, demande effectuée par la mère de l'enfant à l'Office national des Anciens combattants et des victimes de guerre, 1974-1975. ADBR, 1088 W 2. © Archives départementales du Bas-Rhin.

Retrouver un pupille de la nation

Les Archives départementales vous proposent une fiche méthodologique pour vous aider à identifier des dossiers et des jugements relatifs aux pupilles de la nation.

Depuis l'été 1917 et jusqu'à nos jours, le statut de "pupille de la nation" est accordé progressivement :

-  aux orphelins de guerre ;

-  aux enfants d'invalides de guerre et de victimes civiles de la Première guerre mondiale et des conflits subséquents ;

-  en Alsace-Lorraine plus particulièrement, aux enfants dont le père a été enrôlé de force dans l'armée allemande ;

-  aux enfants de magistrats, de policiers, de l’administration pénitentiaire ou des douanes décédés des suites d’une blessure (ou d’une maladie) contractée ou aggravée du fait d’un acte d’agression survenue au cours de l’accomplissement d’une mission de sécurité publique

-  aux enfants des victimes d'actes de piraterie maritime depuis le 10 novembre 2008

Par «victime», on entend les enfants de moins de 21 ans touchés eux-mêmes, ou dont l'un des parents est blessé ou tué dans une opération.

Ces pupilles bénéficient alors d'une tutelle particulière de l'Etat, de soutien et de protection jusqu'à leur majorité. La gestion et la mise en oeuvre de ce statut constitue l'activité originelle de l'Office national des Anciens combattants et Victimes de guerre (ONACVG) et de ses services départementaux.

La fiche d'aide à la recherche téléchargeable ci-dessous vous permettra de mieux vous orienter dans les fonds des Archives départementales, où les dossiers de pupille produits par l'ONACVG et les jugements d'adoption rendus par les tribunaux civils de Strasbourg et de Saverne forment une source d'information incomparable pour l'histoire de ces pupilles.

Téléchargement