La maison des turcos ou Turcohiesel (et la maison du vignoble)

Edifice civil Vestige de guerre existants à Woerth

Bataille de Woerth-Froeschwiller

Localisation

en forêt du Dachslocherwald
sur le sentier des Turcos
67360 Woerth

Inscriptions

Informations sur les protagonistes

​Le 6 août 1870, la "maison des Turcos" fut le théâtre d’affrontements entre le 2e régiment de tirailleurs algériens, dits Turcos et les Prussiens et Bavarois. "Le point central de l’émotion fut cette cabane qui, durant toute la bataille servit de but à l’artillerie allemande." 
Le régiment comptait 84 officiers et 2 216 hommes. Sous le commandement du colonel Pierre-Jean-François Suzzoni, le 2e régiment de tirailleurs algériens tenta de repousser le Ve corps prussien et le 1er corps bavarois.  A court de munitions et dépassés en nombre, les Turcos continuèrent à se battre à la baïonnette. Mais malgré leurs efforts, ils ne purent contenir les troupes allemandes.
Lors de ces combats, le 2e régiment de Turcos perdit 67% de son effectif. Seuls 8 officiers et 441 hommes parvinrent à se replier.

source : TOMASETTI, Philippe, "Entre légendes, vérités historiques et confusions, les maisons de Turcos, près de Woerth". L’Outre-Forêt N° 126, pages 57 à 75. Imprimerie Valblor (document consultable aux Archives départementales du Bas-Rhin sous la cote REV 185/126)

Informations sur l'ouvrage

Du Turcoshiesel, il ne reste aujourd'hui que les soubassements des murs. Les fondations ont été restaurées sur une hauteur d’un peu plus de 1 m.
Ces ruines sont situées à côté du monument funéraire du capitaine du corps de Turcos P. A. Anglade, et de la fosse commune de 20 soldats français et de 5 soldats allemands. En face, il existait une autre maisonnette du même type sur la route secondaire, dite du vignoble, qui reliait Froeschwiller à Woerth. Cette bâtisse, qui servit également à des combats, a été démolie à la fin des années 1940.
Les deux bâtiments firent l’objet de nombreuses confusions, tant dans les publications après 1900 que pour la réalisation de cartes-postales.
source : TOMASETTI, Philippe, "Entre légendes, vérités historiques et confusions, les maisons de Turcos, près de Woerth". L’Outre-Forêt N° 126, pages 57 à 75. Imprimerie Valblor (document consultable aux Archives départementales du Bas-Rhin sous la cote REV 185/126)

Source(s) complémentaire(s)

- PETER, Daniel,  " Sie kumme, sie kumme, d’Schwarze kumme ! ", L’Outre-Forêt N° 113, pages 48 et 49.  Imprimerie Valblor (document consultable aux Archives départementales du Bas-Rhin sous la cote REV 185/107)

​- BARRES, Maurice, Une visite sur un champ de bataille. Paris, 1905.
- PICARD, Ernest, 1870, La perte de l’Alsace. Paris, 1907.

- Vue prise devant la cabane des turcos sur la gauche de Wœrth : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b10212005f

Signaler une erreur

Galerie d'images 2 voir toutes les images

  • Archives départementales du Bas-Rhin
  • Archives départementales du Bas-Rhin