Temple luthérien, dit église de la Paix, à Froeschwiller

Edifice civil existant à Froeschwiller

la bataille de Woerth-Froeschwiller

Localisation

19 Rue Principale
67360 Froeschwiller

Inscriptions

Informations sur l'ouvrage

La première église de Frœschwiller, vouée au culte protestant, a été construite en 1552 par Cuno Eckbrecht de Durckheim. En 1685, un simultaneum est introduit.
Lors de la bataille du 6 août 1870, l’église servit d’infirmerie avant d’être incendiée en fin d’après-midi. Un général de l’état-major de la 3e armée prussienne promit sa reconstruction après la guerre. La reconstruction de l’église fut placée sous l’autorité du Prince Royal Frédéric Guillaume suite à l’intervention de l’aumônier de la 3e armée prussienne, le pasteur Nielsen.
Les nombreux dons d’Allemagne aidèrent au financement de la construction de la nouvelle église. Le projet retenu fut celui de l’architecte des Monuments Historiques Charles Winkler. La première pierre de l’église de style néo-gothique fut posée le 6 août 1872, en même temps que celle de l’église catholique Saint-Michel (voir église Saint-Michel). Le 30 juillet 1876, le discours d’inauguration fut prononcé par le pasteur Klein qui avait encouragé les travaux. Il dédia cette nouvelle église à la Paix en prêchant l’évangile selon Saint-Jean chapitre 20, verset 21 « Que la paix soit avec vous ».

Description :
L’église est précédée d’un porche à trois travées, voûtées d’ogives. Les trois portails en arc brisé sont surmontés d’un gâble. Le clocher couvert d’une flèche est en pierre de taille, alors que la nef, éclairée par deux niveaux de fenêtres est en moellons recouverts d’enduit. Les fenêtres au niveau inférieur sont à une lancette et à deux lancettes et trilobe au niveau supérieur. Aux angles nord-est et nord-ouest sont situées deux tourelles d’escalier.

source : site internet de la région Alsace (dernière consultation le 7/10/2015) : notices-patrimoine.region-alsace.eu/ia67008474/
En l'église luthérienne, est conservé un bel ouvrage manuscrit (exemplaire unique) le "HELDEN UND TODTENBUCH 6. AUG. 1870", qui liste les soldats allemands tombés pendant la journée du 6 août 1870. Les noms sont classés par régiment.

Source(s) complémentaire(s)

- SCHNELL, Karl. Die Schlacht bei Wörth. Verlag für Wehrwissenschaten München. 1989 (document consultable aux Archives départementales du Bas-Rhin sous la cote 8° 6766)
- Freiherr Von Loeffelholz, Eugen. HELDEN UND TODTENBUCH 6.AUG. 1870. Arnsbach 1876
- Von Barschwin, Friedrich Wilhelm. WALHALLA, Deutschlands Opfer aus den Feldzügen der Jahre 1870-1871. Erfuhrt 1872

Signaler une erreur

Galerie d'images 2 voir toutes les images

  • Cécile Seigneur / Archives départementales du Bas-Rhin
  • Archives départementales du Bas-Rhin