Stèle de la tombe (disparue) du soldat Adolf Arndt placée dans une tombe collective à trois croix marquée "4 AOUT 1780"

Tombe Élement(s) de tombe(s) existants à Wissembourg

un soldat allemand impliqué(s) dans la bataille de Wissembourg

Nom(s)

​Adolf Arndt
7e régiment d'infanterie de Brandebourg N° 60

Localisation

à 4 m à droite de l'entrée arrière
vis-à-vis d'une première tombe collective marquée "4 AOUT 1870"
séparées par un chemin
cimetière
route de la Pépinière
67160 Wissembourg

Inscriptions

face antérieure du socle :
"Hier ruhet in Gott
Adolf Arndt
geb. d. 15 März 1843 zu Zantoch
Kreise Landsberg. gest. d. 11 Juni 1871
Geh zum Schlummer
Ohne Kummer
Theures Gott vertrautes Herz
Nun ist Stille deine Hülle
Schläft hier aus den letzten Schmerz
Und die Liebe wann auch trübe
Schaut durch Thränen  himmelwärts "
traduction :
"Ici repose en Dieu
Adolf Arndt
né le 15 mars 1843 à Zantoch
circonscription de Landsberg. déc. le 11 Juin 1871
Trouve le sommeil
Loin du chagrin
Cher cœur si familier de Dieu
Le silence maintenant t’enveloppe
Ici la dernière douleur disparaît
et l’amour même trouble
regarde à travers les larmes en direction du ciel."
face postérieure du socle :
"Gewidmet von
seinen Kameraden
des 7ten Brd. Inf. Reg. N°60
"

traduction :
"Inauguré par
ses camarades
du 7e régiment d’infanterie de Brandebourg n°60 "

Informations sur l'ouvrage

La stèle se trouve dans un enclos collectif avec 3 croix marquées "4 AOUT 1870", à proximité de la stèle provenant de la tombe disparue du caporal Ferdinand Bergmann.

Source(s) complémentaire(s)

Souvenir Français. Plan ancien du cimetière. (document consultable aux Archives départementales du Bas-Rhin sous la cote 40 Fi 1)

Signaler une erreur

Galerie d'images 3 voir toutes les images

  • Archives départementales du Bas-Rhin
  • Jean-Marie Weiss / Archives départementales du Bas-Rhin
  • Archives départementales du Bas-Rhin