Papiers Frankhauser. - 100 J 247

Analyse

Condamnation et emprisonnement de Frédéric Frankhauser : acte d’accusation du procureur général de Strasbourg (20 avril 1943), sentence pour haute trahison du Landesgericht de Strasbourg (17 juin 1943), réponse négative du Deutsche Arbeitsfront pour un secours à Mme Frankhauser (4 août 1943), certificat de sortie du camp de Schirmeck (16 février 1944), quittance de la Gerichtskasse de Strasbourg pour frais de justice (1er juillet 1944). Démarches administratives de reconnaissance de détention : certificat de détention du directeur départemental des Anciens Combattants et Victimes de guerre (28 mai 1948), facture pour traduction de textes allemands (28 novembre 1949), lettre du gouverneur militaire de Strasbourg au sujet de la demande d’homologation dans la Résistance intérieure française et avis de non-homologation du secrétariat à la Guerre (4 octobre 1950, 30 janvier 1952), deux attestations de témoins sur l’emprisonnement de F. Frankhauser (7 décembre 1953), demande d’attribution du titre de déporté politique, lettre du ministère des Anciens combattants et carte (13 décembre 1953, 3 et 10 juin 1955), avis de non-dédommagement comme victime de guerre par le Landesamt für die Wiedergutmachung de Freiburg, nouvelle demande et rejet définitif (21 janvier, 22 mars et 4 juin 1959), nouvelle demande auprès de la direction départementale des Anciens Combattants comme victime du nazisme (3 mai 1963), notes administratives française et allemande sur les démarches à effectuer pout obtenir des dédommagements (s. d.), copies des actes de naissance de Charles et Christiane F. (2006).

Cote100 J 247

Dates1943-2006

Niveaufile

Producteur

PériodesGuerre 1939-1945

Rattachement

      Intégrer

      Pour intégrer cet élément dans votre propre site web, il suffit de copier et coller le code ci-dessous :

      Taille souhaitée

      480px 800px

      Votre commmentaire