Les documents du fonds 73 J (horlogerie Schwilgué Ungerer) retrouvent leur place en magasin de conservation après plusieurs mois de prêt au Musée du Temps (Besançon) dans le cadre de l'expo "Time is Tomi". © Jérémy Arbogast / CD67, 2020

Réintégration du fonds de l'horlogerie Schwilgue-Ungerer

Publié le 14/10/2020

Les archives des fonds Schwilgué-Ungerer, présentées dans l’exposition « Time is Tomi », au Musée du Temps de Besançon, ont retrouvé leur place en magasins de conservation.

Les nombreux dessins, photographies et correspondances prêtées par les Archives départementales au Musée du Temps, ont contribué à illustrer l'empreinte de l'héritage familial de cette dynastie d'artisans horlogers strasbourgeois sur l'oeuvre de Tomi Ungerer et sont venues compléter les pièces prêtées par les Musées de Strasbourg et de nombreux autres prêteurs.

Les documents iconographiques et textuels des Archives départementales concernaient plus particulièrement les réalisations de l'entreprise Ungerer, des plus grandes (horloge astronomique de la cathédrale de Strasbourg, horloge de celle de Messine, de l'Hôtel de ville d'Oslo) aux plus petites (plusieurs milliers d'horloges publiques à travers la France et le monde),

Si vous n'avez pas pu les admirer à Besançon, ces documents vous attendent désormais aux Archives départementales du Bas-Rhin, prêts à êtres consultés en salle de lecture, du lundi au vendredi, de 8h30 à 17h00.

Le catalogue de l'exposition, qui a intégré les fonds de la bilbiothèque, y est également consultable.