Sceau_Ringensdorf.jpg

Le sceau, empreinte de l’Histoire : présentation d'ouvrage

Publié le 02/06/2017

le mercredi 28 juin à 14 h 30, dans l'auditorium des Archives départementales.

la Fédération des sociétés d'histoire et d'archéologie d'Alsace a le plaisir de vous inviter à la présentation de l’ouvrage de Monsieur Daniel KELLER, Le sceau, empreinte de l’Histoire. Sigillographes et sigillographie en Alsace. Volume n° 10 de la collection Alsace-Histoire,


le mercredi 28 juin à 14 h 30, aux Archives départementales, 6 rue Philippe Dollinger.


À la fois source écrite et source figurée, le sceau est, malgré sa petite taille, un document particulièrement riche. Sur un minimum de surface, il livre à l’historien nombre d’informations intéressantes. Lié aux documents qu’il authentifie, il peut être daté et localisé avec précision, donnant de précieux renseignements sur les hommes ou les institutions.


Les sceaux sont réalisés grâce à des matrices, objets fabriqués avec beaucoup de rigueur. Devenues rares, elles font souvent la fierté des musées et des collections privées. Plusieurs d’entre elles sont présentées et analysées. On trouvera également dans ce livre une typologie des différentes formes de sceaux, depuis le Moyen Âge jusqu’à nos jours.


Cette richesse documentaire est restée longtemps méconnue de nombreux historiens et d’archéologues. La sigillographie qui a pour but la connaissance, la description et l’interprétation des sceaux connaît heureusement aujourd’hui un réveil illustré par les travaux de nombreux chercheurs. Les historiens de l’art s’y intéressent tout particulièrement.


Est présenté ici un nouveau manuel, largement illustré, destiné au grand public, aux étudiants, à tous les amateurs d’histoire. Il a pour objectifs de donner quelques clefs de compréhension d’une science auxiliaire de l’histoire, de présenter des témoins remarquables de l’histoire d’Alsace et de donner des outils pour inciter, espérons-le, de nouveaux chercheurs qui apporteront leur contribution à l’étude de notre région.


L’auteur, Daniel Keller, ancien professeur d’histoire-géographie, est le secrétaire de l’Association Héraldique et Sigillographie d’Alsace, qui gère le célèbre musée à La Petite Pierre.