Logo de l'association Autisme Alsace vers 2000, fonds 226 J (Michèle Larchez), en cours de classement. © Archives départementales du Bas-Rhin

Décembre 2019 - association Autisme Alsace

Archives de Michèle Larchez, fondatrice et ancienne présidente de l’association Autisme Alsace (sous-série 226 J)

Parmi les dernières entrées d’origine privée, le fonds Michèle Larchez, mérite une mention toute particulière qui fait d’ailleurs écho à l’actualité cinématographique française[1].

Ce fonds qui ne compte que quelques dossiers, constitue pourtant une très intéressante source sur la connaissance de l’autisme, l’histoire de sa prise en charge dans le monde et en Europe ainsi que sur l’engagement d’une mère, à l’origine de la première association en Alsace consacrée à ce trouble neuro-développemental.

Les dossiers rassemblent d’abord une documentation générale sur l’autisme : des publications scientifiques dont une grande partie en langue anglaise, reflet de l’avance des pays anglo-saxons dans ce domaine, mais aussi des plaquettes d’information, des coupures de presse, des revues qui reflètent les avancées en la matière et la meilleure prise en charge du trouble par les familles, le corps médical, les associations et la société.

Michèle Larchez a rassemblé également les principaux documents sur la naissance de l’association Autisme Alsace, en 1994, son fonctionnement et ses principales réalisations pendant les dix ans de sa présidence (expositions, organisation de journées sur l’autisme, publications, conférences, échanges et projets avec d’autres associations qui se consacrent à divers handicaps, actions auprès des politiques).

L’engagement personnel de Michèle Larchez ressort tout particulièrement de ses nombreuses publications sur l’autisme ainsi que de ses interventions publiques et ses conférences en France et dans le monde[2]. On retiendra notamment sa participation active au premier congrès international sur l’autisme à Melbourne en 2002. Le fonds contient la plupart des textes de ses publications et de ses discours ainsi que quelques photographies et CD-Rom. Michèle Larchez poursuit encore aujourd’hui son action non seulement au service de l’autisme mais aussi du handicap mental en général.

La partie consacrée à l’autisme est complétée par des dossiers professionnels de Michèle Larchez, spécialiste de la communication d’entreprise et intervenante dans divers établissements d’enseignement supérieur (1977-2008). La boucle est bouclée quand elle utilise sa parfaite maîtrise du discours et des outils de communication pour faire avancer la cause de l’autisme en France et à l’étranger, ou que son engagement associatif fort devient un exemple traité auprès de ses étudiants en communication.

Marie-Ange Duvignacq,
conservatrice du patrimoine



[1] A l’affiche en ce moment, le beau film « Hors normes », consacré à la prise en charge des autistes et leur difficile insertion dans la société.

[2] M. Larchez est l’auteure entre autres de J’ai un copain autiste, (Editions d’Alsace, 2001),  Parcours  avec Autisme(s). Eloge d’une différence (L’Harmattan, 2017). Elle est également cofondatrice d’ »Autisme France Diffusion », maison d’éditions dédiée au handicap mental.