2 Fi 6-100.JPG © Archives départementales du Bas-Rhin

Fil rouge 2015 : papiers musique

L’Alsace, « terre de musique et de musiciens », se caractérise depuis plus de deux siècles par un foisonnement, une diversité et une vivacité de la pratique musicale, très présente dans le milieu amateur. On la retrouve sous de multiples formes, dans la sphère culturelle, sociale, religieuse ou politique.

Les Archives départementales vous convient à porter une oreille et un regard neufs sur l’histoire riche, mais méconnue, de la musique en Alsace, grâce à une sélection de textes issus de leurs fonds. Qu’entend-on en ville et dans les campagnes, et à quelles occasions ?

Administratifs ou familiers, drôles ou austères, ces fragments d’histoire, toujours savoureux, résonnent comme quelques notes qui, assemblées, forment une véritable partition. Qu’il s’agisse de lettres, de règlements, de carnets de chants ou encore de coupures de presse évoquant tantôt des querelles de personnes, de clochers ou des conflits politiques, les archives dressent un portrait vivant et rythmé de la vie musicale sur deux siècles.

Mis en voix par des comédiens professionnels et animés par une mise en scène légèrement théâtralisée, les textes choisis permettent au public de découvrir son patrimoine et l’histoire locale de façon originale et interactive, dans le cadre d’une représentation où savoir rime avec plaisir. Les éventuelles difficultés de déchiffrage ou de compréhension de la langue originale des documents sont contournées et pourtant, chaque texte est rendu dans toute son authenticité, restitué dans toute sa vérité.

En 2015, le Conseil départemental et les Archives départementales du Bas-Rhin s’associent à la compagnie Le Talon Rouge autour de Catherine Javaloyès, Petra Weimer, et de la musicienne Sylvie Brucker, à la clarinette.

Exploiter la lecture avec une classe scolaire

Les archives ont un puissant potentiel éducatif : elles sont autant de traces qui permettent d’aiguiser l’esprit critique, de s’approprier un passé et un territoire. Les textes lus par les comédiennes peuvent être exploitées en classe, sur simple demande auprès des Archives départementales (transcription et traduction des passages lus).

Téléchargement